Faire soi-même son yaourt sans yaourtière

Ingrédient : pour un litre de lait, un yaourtière

Mode opératoire :

  • avec du lait cru entier (sortie du pis de la vache) Faites-le bouillir dans une casserole

Écrémez en sortant la peau du lait en surface (à ré-utiliser dans un gâteau ou une sauce)

Mesurez la température avec un thermomètre.

Laissez refroidir le lait dans la casserole, jusqu’à une température de 55°c

  • Avec du lait uht du commerce, chauffez le lait à 55°c (la stérilisation du lait est inutile)
  • Lorsque la température atteint environ 55°c, versez un yaourt dans la casserole.
  • Ce yaourt doit être nature de préférence au goût « Bulgare » (Vous pourrez ré-utiliser le yaourt que vous confectionnez pour une prochaine tentative). Il apporte les ferments lactique nécessaire à la transformation du lait en yaourt.
  • Délayez le yaourt avec le lait tiédi dans la casserole.
  • Versez le mélange dans des pots à votre convenance.
  • Placez ces pots immédiatement dans un espace où la température va baisser très lentement. Par exemple : à l’intérieur d’une glacière, calfeutrés dans un vieux pull, sous une couette ou entourés d’une couverture.
  • Le lendemain, vos yaourts sont prêts…A consommer nature, avec de la confiture, de la compote, du sirop, de la mélasse ou du miel….

 

Publicités

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer